Archives pour la catégorie Tarots

Les interprétations et les techniques de tirage du tarot, étude des 22 arcanes majeurs, approche ésotérique.

Les cavaliers : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers

Les cavaliers – Ancien tarot de Marseille (Grimaud)

Les cavaliers – Ancien tarot de Marseille (Grimaud)

Les cavaliers sont des lames associées aux degrés de vibration allant de huit à neuf et ces énergies s’expriment à travers la dernière vibration le dix.

Dans cette série de cartes, il faut comprendre que nous atteignons un niveau de perfection dans ce que nous faisons, il faudra pour trouver du nouveau, créé une révolution en soi et autour de soi pour appeler le changement dans notre existence.

Il faudra donc pratiquer le lâcher-prise dans les circonstances qui vont arriver ce qui permettra aux choses de muer de façon adéquat pour apporter de la fraicheur dans notre vie.

Le cavalier arrive dans notre vie comme un messager avec une énergie maitrisée et dirigée pour nous permettre d’évoluer au mieux avec la situation qui est la nôtre, c’est-à-dire de dissoudre ce qui a été pour créer du nouveau.

Le risque que l’on peut rencontrer avec les cavaliers c’est de rester dans cette période de crise, cette instabilité qui nous empêche de vraiment sortir des schémas du passé et en construire de nouveaux. Cela créera un état  de blocage du fait que nous gaspillerons nos énergies dans des situations sans fondements.

Voici un résumé des lames mineures liées aux cavaliers :

  • Le cavalier d’épée représente l’intellect qui se transforme par amour
  • Le cavalier de bâton représente le désir qui évolue vers la spiritualité
  • Le cavalier de coupe représente l’être qui suit sa destinée dans l’amour
  • Le cavalier de deniers représente l’être paisible qui accepte l’action à venir

Lire la suite “Les cavaliers : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers” »

Les roys : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers

Les roys – Ancien tarot de Marseille (Grimaud)

Les roys – Ancien tarot de Marseille (Grimaud)

Les roys sont divisés en deux catégories bien distinctes.

Le roy d’épée et de bâton sont des personnages jeunes et qui représente l’activité, ceux-ci prennent plaisir a régné sur leur territoire et à créer sur celui-ci de nouvelles choses.

Le roy de coupe et de deniers sont des personnages plus âgés, ils sont de ce fait plus réceptif, écoutant ce que le monde autour d’eux peut leur dire, ils laissent les gens apporter  leurs idées et leur créativité dans leur royaume.

Les roys sont des lames de vibrations énergétiques six et sept, dans un premier temps ils sont sur la voie de la réalisation, une fois que cela c’est accomplit ils sont dans une démarche de lâcher prise sur le monde.

Contrairement aux reynes qui étaient fixés sur leurs symboles, ceux-ci en détache leurs regards, ils ne sont pas intéressés par la vie dans l’instant présent, croquant à pleines dents dans tout ce qui s’offre à eux sur le moment, mais, portent leurs regards sur le futur, voyant les possibilités qu’ils ont de façonner autour d’eux des choses plus fortes et solides dans l’avenir.

Les problèmes qui peuvent résulter d’un tel fonctionnement est le laissé aller et la complaisance ou le despotisme qui pousse a tout dirigé d’une main de fer.

Voici en résumé l’interprétation des lames  mineures associées aux roys :

  • Le roy d’épée représente la manipulation, la diplomatie et la créativité de l’esprit
  • Le roy de bâton représente la volonté qui s’accomplit à travers la force de domination
  • Le roy de coupe représente l’altruisme, le don de soi à travers l’acte d’amour divin
  • Le roy de deniers représente un être esseulée poursuivant sa quête intérieure et spirituelle.

Lire la suite “Les roys : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers” »

Les reynes : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers

Les reynes – Ancien tarot de Marseille (Grimaud)

Les reynes – Ancien tarot de Marseille (Grimaud)

Les reynes sont des lames associées aux vibrations de type 4 et 5.

Que pouvons-nous dire de ces vibrations?

La vibration de niveau quatre est sécurisante, elle nous permet de nous reposer sur nos acquis du passé. La vibration de niveau cinq nous pousse vers un idéal, nous savons que nous pouvons tirer profit en abordant les choses sous un nouveau point de vue.

En réalité, les reynes ont la capacité d’agir avec plus de certitude là où les lames associées aux valets tâtonnaient et hésitaient dans leurs actions.

Ces personnages sont fortement actifs et savent s’aventurer dans les expériences sans retenue, elles connaissent leurs symboles, elles savent vers où s’oriente leurs objectifs et sont centrées sur ceux-ci.

Le danger que l’on peut rencontrer avec les reynes est similaire à celui des valets avec quelques petites variantes. L’excès en est la raison, on peut être absorbé par cette quête que nous poursuivons au point de lui vouer une totale dévotion et mettre le reste de notre vie entre parenthèses.

Voici un résumé de la symbolique des reynes dans les lames mineures :

  • La reyne d’épée représente la transcendance de l’esprit
  • La reyne de bâton représente la séduction l’ouverture aux désirs
  • La reyne de coupe représente la délicatesse et l’amour attendu
  • La reyne de deniers représente l’aspiration du soi, le regard tourné sur nous-mêmes

Lire la suite “Les reynes : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers” »

Les valets : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers

Les valets – Ancien tarot de Marseille (Grimaud)

Les valets – Ancien tarot de Marseille (Grimaud)

Les valets sont des lames qui se situent dans un degré de vibration de deux à trois. Cela symbolise que nous sommes dans une période entre le doute et l’action, l’accumulation des choses et leurs éclatements.

Le valet représente un personnage jeune et inexpérimenté qui tâtonne avec incertitude. Il faut y voir le concept de l’apprenti, celui qui part à la découverte. Nous devons travailler et nous développer avec ces lames, cela nous permettra d’exploiter au mieux le potentiel qui est en nous.

Il faut aussi penser à s’organiser quand un valet est présent dans notre jeu (essentiellement quand c’est le valet de deniers), cela nous évitera de nous perdre dans de nombreuses possibilités qui resteront en état embryonnaires et qui ne feront que de nous ralentir. Avec les valets, il faut orienter ses recherches et ses activités en structurant nos objectifs.

Le valet est un exécutant, il agit essentiellement sous ordres des autres. Cette position à l’avantage d’être sécurisante, mais, cela peut aussi être réducteur pour nous, dans nos ambitions. Il faut se rassurer car cela n’est pas une fatalité, bien que le valet vibre sous une énergie de niveau deux qui est justement ce plan de sécurité soumis a un ordre un équilibre qui nous tient dans un plan fermé, il nous est possible d’aller vers les énergies de niveau trois.

Si nous avons l’audace de nous diriger vers cette voie, nous pouvons pleinement exploité notre potentielle, mais, nous sommes confrontés au fait que notre avenir reste énigmatique et qu’il nous est impossible de déterminer la résultante des actions que nous allons entreprendre. C’est le risque à prendre dans cette période que nous traversons pour prendre plus de liberté.

En somme, les lames mineures associées aux valets sont assez positives, elles apportent une énergie nouvelle des possibilités étendues selon ce qui nous plaie et nous attire. La seule remarque et attention que nous devrons prendre en compte pour ne pas nous perdre avec ces arcanes est d’éviter les excès, qu’ils soient dans l’action ou l’inaction, car, ceux-ci nous serons nuisibles sur le long terme.

Voici un résumé de la symbolique des quatre valets dans les lames mineures :

  • Le valet d’épée représente la noblesse, mais ,peut aussi être la représentation de l’hypocrisie.
  • Le valet de bâton représente la détermination, la force brute mais également l’hésitation.
  • Le valet de coupe représente le courage, la fouge, le sacrifice par amour, mais aussi, la sensibilité.
  • Le valet de deniers représente l’ouverture vers le monde, l’accumulation du savoir, cependant, cela peut aussi être un fardeau quand nous sommes à saturation.

Lire la suite “Les valets : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers” »

Les dix : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers

Les dix – Ancien tarot de Marseille (Grimaud)

Les dix – Ancien tarot de Marseille (Grimaud)

Le dix est une renaissance, il agit à travers la cessation d’une activé suivie par la reprise d’un nouveau projet. Celui-ci, sera en meilleure adéquation avec notre situation actuelle.

Pour mieux comprendre le fonctionnement des arcanes mineures liées aux dix, nous allons donner un résumé assez concis de l’implication de ce nombre à travers les lames majeures du tarot de Marseille.

La première carte majeure associée aux dix est la roue de fortune. Elle est le symbole d’un arrêt, d’une immobilité qui attend une action qui viendra du divin. Sur cette roue, les animaux sont figés et ils le resteront jusqu’à ce qu’un mouvement d’ordre nouveau activera la roue qui rappelons-le est un symbole de la vie.

Pendant le temps qui sépare l’ancien du nouveau, les animaux resterons immobiles, car, tout ce qui les entoure (décors, sol, …) est une zone de danger pour eux et cela serait périlleux de si aventurer.

Avec la roue de fortune, nous sommes face à une situation d’attente qui se débloquera à travers l’aide venue de l’autre ou d’une information qui nous permettra d’agir vers un but nouveau.

La deuxième carte majeure associée aux dix est le jugement. Cette lame est déjà dans l’action vers le renouveau, nous avons su faire le bilan sur notre passé, réfléchir sur les pour et les contres, avancer vers de nouveaux objectifs et ceux-ci se mettent actuellement en place.

La notion de l’attente n’a pas sa place ici comme elle l’avait dans l’arcane de la roue de fortune.

A travers les dix des lames mineures, nous verrons que certaines sont des cartes qui demandent de passer par une période de gestation avant d’être dans l’action et d’autre qui sont déjà dans le mouvement et la création nouvelle.

Voici en résumé la symbolique des dix de lames mineures :

  • Le dix d’épée représente la réussite de l’esprit
  • Le dix de bâton représente l’illumination
  • Le dix de coupe représente l’oeuvre divine
  • Le dix de deniers représente un changement salutaire ou destructeur

Lire la suite “Les dix : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers” »

Les neuf : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers

Les neuf – Ancien tarot de Marseille (Grimaud)

Les neuf – Ancien tarot de Marseille (Grimaud)

Le neuf est un chiffre impaire qui a la particularité d’être divisible par trois contrairement aux chiffres impaires précédents (3, 5 et 7).

Le neuf est en fait un chiffre clef qui fait office de pont entre le huit (symbole de perfection) et les dix (symbole de nouveautés).

En somme les neuf mineures sont des cartes de transitions. Nous pouvons dire que ce sont des périodes de crises nécessaires à un nouvel élan.

Que pouvons-nous dire du chiffre neuf dans les lames majeures du tarot de Marseille ?

La première apparition de ce chiffre dans les lames majeures s’effectue à travers la carte de l’Hermite. Celui-ci est un homme mur, rempli de sagesse qui arrive au bout d’un chemin et qui montre le chemin à ceux qui le suivent.

La deuxième apparition du neuf dans les lames majeures est dans le soleil. Celui-ci nous montre deux personnages qui sont sous l’astre solaire qui éclaire le chemin qui se présente devant eux afin de les encourager pour aller vers de nouvelles possibilités.

Il existe une similitude et une opposition dans ces deux lames majeures. Les deux nous indiques que nous sommes à la fin d’un cycle et le début d’un nouveau. Cependant, dans l’Hermite ce changement s’effectue de façon isolée et solitaire alors que dans le soleil, ce changement s’effectue avec les autres dans un esprit d’équipe.

Cette variation sera également présente dans les différentes lames mineures des neuf.

Il faut noter que le neuf sous la forme de l’Hermite a souvent été vu comme étant un personnage qui gardait jalousement sa connaissance ne l’offrant qu’aux personnes qui le méritent. Nous pouvons y voir un frein mis par l’univers pour ralentir le passage de l’humanité vers une conscience plus élargie.

Voici un résumé des significations des différents neuf dans les lames mineures :

  • Le neuf d’épée représente l’intellect à l’écoute du monde
  • Le neuf de bâton représente la détermination du désir
  • Le neuf de coupe représente le deuil des sentiments
  • Le neuf de deniers représente l’arrivée de nouveautés matérielles

Lire la suite “Les neuf : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers” »

Les huit : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers

Les huit – Ancien tarot de Marseille (Grimaud)

Les huit – Ancien tarot de Marseille (Grimaud)

Le huit par symbolique intrinsèque est un chiffre qui est lié à la perfection. Dans les lames mineures, celui-ci, ne fait pas exception, nous sommes également en présence de cartes ayant une forte réceptivité, surement les plus réceptives des lames mineures.

Dans cette réceptivité des lames mineures, il existe aussi de l’activité, mais, celle-ci passe par un vide, une purge, une réaction nécessaire pour arriver au but symbolisé par ces lames.

Dans les arcanes majeures du tarot de Marseille, il existe deux lames associées au huit, la première étant la justice, cette carte nous enseigne l’obéissance, non pas de façon aveugle et aux autres, mais, à soi-même, aux règles qui nous sont propres pour devenir ce que l’on doit être.

C’est une notion qui en soit est assez complexe, car, nous devons accepter le concept de la volonté, celle du divin, qui donne un but dans notre vie, il est primordiale de comprendre ce but, d’agir dans ce sens en se conforment aux codes que nous nous mettrons pour l’atteindre.

La deuxième lames majeures associées au huit est la lune, qui est une carte purement réceptive, faisant référence à l’astre lunaire qui est féminin et féconde. La lune est le symbole de l’absorption, c’est lui qui reflète la lumière du soleil afin que nous puissions la voir à l’œil nu. Bien entendu, celle-ci est un médium et ne nous transmet pas la totalité de l’énergie divine venue de l’astre solaire, mais, c’est la seule façon pour nous en temps qu’humain de pouvoir en contempler la beauté à travers les reflets.

Nous verrons dans les lames suivantes une chose intéressante, les arcanes qui sont normalement actives « épée et bâton » sont vide, alors que, les lames réceptives « coupe et deniers » sont pleines. Cela nous permettra à travers leurs études d’apprendre davantage sur la notion de perfection qui entoure les huit mineures.

Voici en résumé la signification des huit dans les lames mineures du tarot de Marseille :

  • Le huit d’épée représente le vide méditatif
  • Le huit de bâton représente la sublimation du désir
  • Le huit de coupe représente l’amour spirituel
  • Le huit de deniers représente la prospérité spirituelle et matérielle

Lire la suite “Les huit : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers” »

Le sept : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers

Les sept – Ancien tarot de Marseille (Grimaud)

Les sept – Ancien tarot de Marseille (Grimaud)

Les sept sont des lames fortement actives, le chiffre sept est le dernier des nombres premiers dans la série des 10. dans les lames majeurs du tarot de Marseille, le sept est présent à deux reprise et son activité se ressent de façon notoire dans leurs symboliques.

Le chariot est la première arcane majeure liée au chiffre sept, l’énergie active dans cette carte est issue de la terre. Le prince sur cette lame se laisse porté par les énergies telluriques (représentées par le chariot) qui l’emmène sur la planète dans laquelle il est ancré.

Dans cette arcane, le prince n’est pas au contrôle, il n’agit pas de lui-même, il est guidé par les énergies qui l’emporte vers d’autres possibilités de créations et d’évolutions.

La seconde lame majeure associée au chiffre sept est l’étoile. Dans cette arcane, les énergies viennent du ciel, elles sont transmises via la femme nue (symbole de pureté) qui agenouillée sur le sol, faisant passer ce flux cosmique dans le monde matériel. En quelque sorte, la femme purifie la matière dans un acte sacré, comme un lieu de culte.

Nous pouvons voir que les sept possèdes de nombreuses variantes dans leurs activités et cela ce démontrera encore plus avec les lames mineures suivantes :

  • Le sept d’épée symbolise l’activité intellectuelle de l’intérieur vers l’extérieur
  • Le sept de bâton symbolise la créativité dans la recherche du désir et de la sexualité
  • Le sept de coupe symbolise l’amour reçu et offert.
  • Le sept de deniers symbolise l’esprit qui crée dans le monde matériel.

Lire la suite “Le sept : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers” »

Le six : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers

Les six - Ancien tarot de Marseille (Grimaud)

Les six – Ancien tarot de Marseille (Grimaud)

Le six est un chiffre miroir qui symbolise la beauté.

Dans la kabbale hébraïque, le six est associé à la séphira de Tiphéret. Celle-ci nous donne la possibilité de contempler la beauté divine à défaut de pouvoir la saisir dans sa globalité.

C’est également un chiffre ayant un effet miroir, il faut comprendre à travers cette symbolique que nous pouvons observer la beauté qui est en nous, celle que parfois nous n’arrivons pas à voir et qui une fois révélée peut nous aider à mieux vivre notre incarnation.

Dans les arcanes majeures du tarot de Marseille, le six est associé à l’amoureux, cette lame apporte la beauté à travers l’angelot qui descend du ciel.

Dans la deuxième arcane majeure associée au six « la tour dieu », ici, la beauté prend sa source dans la terre et remonte vers les cieux à travers la tour. Cette symbolique signifie la joie et l’engouement.

D’un côté nous avons des énergies cosmiques, de l’autre, des énergies telluriques. Nous pouvons y trouver deux interprétations différentes, mais, celles-ci, restent complémentaires.

Dans les lames mineures, nous pouvons associer les six à des représentations de la beauté sous des formes variées :

  • Le six d’épée est associé à la beauté méditative
  • Le six de bâton est associé à la beauté des rencontres
  • Le six de coupe est associé à l’âme soeur
  • Le six de deniers est associé à l’équilibre matériel

Lire la suite “Le six : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers” »

Les cinq : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers

Les cinq – Ancien tarot de Marseille (Grimaud)

Les cinq – Ancien tarot de Marseille (Grimaud)

Les cinq sont des lames qui symbolisent l’ouverture.

Le chiffre cinq possède une interprétation ambiguë, car, dans les arcanes majeures du tarot de Marseille, le premier cinq est le Pape et le deuxième est le Diable, cette association à étés interprété comme un signe de malédiction.

Revenons, cependant, à l’essentielle et oublions pour ce faire, ces interprétations hasardeuses.

Le Pape est un pont entre la vie physique et le monde spirituel, il apporte à celui qui sait emprunter ce chemin une harmonie entre l’incarnation et le monde du divin.

Le Diable, quant à lui, est une lame qui fait le pont entre la nature que nous acceptons en nous et celle que nous préférons occulter. Il n’est plus ici question de lien avec le divin, mais bien, d’éclairer les zones d’ombre de notre personnalité.

Le lien entre les deux lames majeures étant fait, nous pouvons en déduire que le cinq est le symbole d’une période charnière, un passage entre différents états. De plus, si nous y regardons bien, nous constaterons que le cinq est un chiffre central entre 1 et 10, il permet de basculer d’un côté ou de l’autre de notre existence.

Voici le résumé des différents cinq dans les lames mineures :

  • Le cinq d’épée représente l’ouverture intellectuelle
  • Le cinq de bâton représente l’ambiguïté des désirs
  • Le cinq de coupe représente l’euphorie sentimentale
  • Le cinq de deniers représente l’adaptation de nos activités matérielles

Lire la suite “Les cinq : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers” »